Quelques modifications systématiques et taxonomiques importantes concernant la flore d'Île-de-France

Le Conservatoire Botanique National du Bassin Parisien nous informe des modifications suivantes à prendre en compte lors de la saisie de vos observations dans Cettia, faisant suite à des études menées sur certains taxons (génétiques, notamment) :

-Brachypodium pinnatum n'existe en fait pas en Île-de-France, ce taxon est limité aux régions du Nord-est et de l'Est de la France. Sa présence n'a pas été avérée dans la région. Les données attribuées à cette espèce concernent en fait Brachypodium rupestre (sous-espèce rupestre). Les deux espèces ne sont a priori pas déterminables sur le terrain mais diffèrent par le nombre de micropapilles sur la face inférieure des feuilles.

-Galium mollugo devient Galium album, seule l'ancienne sous-espèce Galium mollugo erectum étant connue en Île-de-France et désormais nommée G. album (Galium mollugo se rapportant désormais à l'ancienne sous-espèce type G. mollugo mollugo

-Montia fontana (subs chondrosperma, la seule présente en IDF) devient Montia arvensis du fait d'une modification nomenclaturale

-Sedum villosum n’est pas présent en Île-de-France. Les données attribuées à cette espèce concernent en fait Sedum pentandrum. Les deux espèces se différencient notamment par leur nombre d'étamines : pentandrum en compte 5 quand villosum en compte 10 ; villosum est un taxon montagnard. Certaines flores considèreront pentandrum comme une sous-espèce de villosum mais les conservatoires ont validé le split des espèces

-Veronica austriata, Veronica teucrium, Veronica prostrata : il n'existe en IDF que deux espèces de Véroniques "prostrées", Veronica austriaca ssp. dubia (= V. orsiniana dans Flora Gallica) et Veronica sheereri (anciennement V. prostrata ssp scheeri, récemment élevée au rang d'espèce, V. prostrata étant confinée à la Maurienne). Teucrium n'est pas connue dans la région.

-Fallopia aubertii, une renouée introduite d’Asie, n’a pas de valeur taxonomique reconnue, et doit être relumpée dans Fallopia balschuanica

-Carex leersi, considéré comme une sous-espèce de Carex divulsa dans la Flore de Jauzein, est désormais validé au rang d’espèce.

Les données et les formulaires de saisie semi-automatique vont ainsi être modifiés en conséquence. Merci de prendre note de ces modifications pour vos prochaines saisies, notamment pour des espèces communes comme le Brachypode ou le Gaillet !

 

Commentaires

Bonjour,

Les observations concernées par ces différents taxons viennent d'être modifiées selon les indications mentionnées dans l'article.

Deux autres taxons ont été modifiés:

- Hypericum perfoliatum a été modifié en Hypericum perforatum. H. perfoliatum  n'est pas présent en IdF et la proximité des noms fait qu'il y a assez régulièrement des erreurs.

Graphosoma lineatum a été modifié en G. italicum.

Les observations concernant Veronica Teucrium n'ont pas été modifiées car elles peuvent concerner deux taxons différents. Les 3 données concernées sont en statut "non validé, en discussion".

J'ai aussi mis en place un système d'alerte lors de la saisie: si on choisi une de ces espèces non présentes en IdF, une boite de dialogue s'ouvre avec une suggestion de correction et un bouton "ok" permettant de faire la modif automatiquement.
--

Thierry