Idées de recherche : la Phalène précoce et la Phalène chamoisée

En hiver aussi, on trouve des papillons de nuit !

Par exemple, ces deux espèces de Phalènes émergent en janvier et en février. Ils apprécient particulièrement la proximité de prunelliers. 

Ces deux espèces, récemment "splitées", se ressemblent beaucoup : leur répartition est ainsi mal définie. Theria primaria (Phalène précoce) émerge plutôt en janvier et février, quand Theria rupicapraria (Phalène chamoisée) en février- mars. Elles ne comptent encore aucune donnée dans Cettia.

Voici un extrait de l'excellent forum des insectes (www.insectes.org/forum), à consulter pour plus d'informations sur l'identification de ces espèces :

( http://www.insecte.org/forum/theria-primaria-amp-theria-rupicapraria-vt1... )

Pour essayer de vous aider a différencier les deux Theria
1) Theria primaria (photo du haut): -Le point cellulaire a une forme arrondie. 
-La ligne posmédiane est bordée d'une suffusion blanchâtre sur l'extérieur. 
-La couleur générale de l'aile antérieure a un aspect uniforme. 
2) Theria rupicapraria (photo du bas): -Le point cellulaire a une forme allongée. 
-Les 3 points antémédiaux sont toujours visibles (jusqu'a pouvoir former une ligne.) 
- la couleur générale a un aspect plus contrasté. 

Les femelles sont aptères et on les trouve toutes les 2 dans les haies de prunelliers.La femelle de T. primaria est reconnaissable avec sa large bande rectangulaire sur l'aile anterieure alors que chez T. rupicapraria la bande médiane et plus fine et de forme plutôt triangulaire (critère en partant de la côte de l’aile). 

 

 

Commentaires

1 Vulcain à Sorques le 11 02 2015
1 autre Vulcain vers Trappes-Charette
2 Paons du Jour vers la Faisanderie