Les nouvelles

A la recherche des portions de routes traversées par les amphibiens !

La saison des migrations d'amphibiens est bien entamée ! Lors de la nuit du 13 au 14 février 2015, une migration record a été constatée au crapaudrome de la plaine de Sorques (77) : pas moins de 4437 amphibiens, dont 4409 Grenouilles agiles !! (et quelques crapauds, Tritons palmés et ponctués).

Une enquête a lieu pour la 3è année  pour identifier tous les points noirs d'écrasement. Ils sont répertoriés sur cette carte : http://amphibiens.natureparif.fr/?q=carte-observations

 

Recherche lichen pour étude phytochimique

Voici une bonne occasion de prêter attention aux lichens : partez à la recherche de Pleurosticta acetabulum, un lichen relativement aisé à déterminer !

Les deux rhinolophes en nord Seine-et-Marne

Les deux Rhinolophes sont menacés en Île-de-France : le Grand Rhinolophe est classé "en Danger critique d'extinction" sur la liste rouge des chiroptères d'Île-de-France, et le Petit Rhinolophe "En Danger". Tous deux sont présents en très petit nombre dans la région, avec des effectifs hivernants de l'ordre de quelques dizaines d'individus. 

Formations ornithos : encore des places disponibles

Pour la troisième année consécutive, Natureparif et le CORIF organisent des formations gratuites à l'ornithologie, dispensées par Valéry Schollaert.

En 2015, deux sessions de formations auront lieu, de deux semaines chacune (non consécutives) :

-à Jablines (77) : semaine 1 du 23 au 27 mars, puis semaine 2 du 13 au 17 avril (11 inscrits, encore 14 places maxi)

-à Moisson (78) : semaine 1 du 30 mars au 3 avril, puis semaine 2 du 20 au 24 avril (5 inscrits, encore 20 places maxi).

Idées de recherche : la Phalène précoce et la Phalène chamoisée

En hiver aussi, on trouve des papillons de nuit !

Par exemple, ces deux espèces de Phalènes émergent en janvier et en février. Ils apprécient particulièrement la proximité de prunelliers. 

Ces deux espèces, récemment "splitées", se ressemblent beaucoup : leur répartition est ainsi mal définie. Theria primaria (Phalène précoce) émerge plutôt en janvier et février, quand Theria rupicapraria (Phalène chamoisée) en février- mars. Elles ne comptent encore aucune donnée dans Cettia.

Pages

S'abonner à RSS - blogs